7 mars 2018

Poulet en sauce aux noix et à la grenade( khoresh-e-fesenjan)

Actuellement, je suis en pleine découverte de la cuisine iranienne. J'ai eu la chance de déguster un repas préparé par une Iranienne, la mère d'un collègue de travail de mon homme. En attendant qu'il me traduise les recettes des différents plats préparés, je me replonge dans le livre "Persiana" de Sabrina GhayourJ'y ai déniché un plat emblématique de la cuisine iranienne, le khoresh-e-fesenjan, ou poulet en sauce aux noix et à la grenade, un plat aigre-doux surprenant pour nos palais. A la maison, tout le monde a aimé.



Poulet en sauce aux noix et à la grenade( khoresh-e-fesenjan)



Le poulet utilisé dans la recette peut être remplacé par du canard, des boulettes d'agneau, de la viande hachée... Chaque famille iranienne a sa recette, plus ou moins acide selon les goûts.

J'ai diminué, entre autre, les quantités de noix (600 g à l'origine) et de mélasse de grenade. Le goût des noix n'est pas détectable, mais il apporte beaucoup d'onctuosité. La mélasse de grenade, liquide sirupeux acide, apporte de l'acidité qui vient compenser la richesse de la sauce. S'il est trop acide, rajoutez un peu de sucre. Pour un côté moins acide, diminuez la quantité de mélasse.
Les arilles de grenade, ajoutées au moment de servir, apportent surtout de la couleur au plat, elles sont facultatives.



grenade/ mélasse de grenade


J'ai servi le khoresh-e-fesenjan avec du riz blanc, et un peu de yaourt au concombre, style tzaziki version iranienne, qui apporte de la fraîcheur; nous nous sommes régalés! 

Ce plat est encore meilleur réchauffé, quand la sauce s'est épaissie et les saveurs se sont concentrées. 



Poulet en sauce aux noix et à la grenade( khoresh-e-fesenjan)




Poulet en sauce aux noix et à la grenade

Préparation:15 min
Cuisson: 2 h 30 à à 3 h

Ingrédients/ 6 personnes

  • 2 gros oignons émincés
  • 6 cuisses de poulet avec os, sans peau
  • 160 g de noix, finement mixées
  • 1 c à s de farine
  • 1,5 c à s de sucre en poudre
  • 150 ml de mélasse de grenade
  • Huile végétale
  • Sel, poivre
  • Facultative: grenade


Dans une casserole, saisissez la farine pour qu'elle prenne une teinte beige pâle (je l'ai fait à sec), puis ajoutez le noix mixées et laissez cuire le mélange.

Versez 400 ml d'eau froide sur les noix en remuant vivement, puis portez à petite ébullition. Couvrez et laissez mijoter 1 h à feu moyen; la préparation est prête lorsque l'huile de noix flotte à la surface. (Je n'ai pas attendu et arrêté la cuisson au bout de 30 min)

Entre temps, dans une sauteuse, versez 2 c à s d'huile végétale, faites-y revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils commencent à se colorer.

Salez et poivrez les cuisses de poulet avant de les déposer dans la sauteuse avec les oignons. Augmentez le feu et retournez régulièrement les cuisses de poulet pour qu'elles dorent des 2 côtés. Réservez hors du feu.

Versez progressivement le sucre et la mélasse dans la sauce aux noix pour bien les incorporer et les laisser dissoudre dans le liquide. Versez la sauce sur les cuisses de poulet et les oignons, couvrez et laissez mijoter 2 h (1 h 30 pour moi ) en remuant toutes les 30 min pour éviter que la sauce attache.

Quand la préparation est cuite, elle prend une nuance brun profond et très sombre et offre une texture épaisse et riche. Découvrez en fin de cuisson si nécessaire.

Avant de servir, saupoudrez le ragoût de graines de grenade. Accompagnez de riz basmati.


Source: Persiana, de Sabrina Ghayour 



Poulet en sauce aux noix et à la grenade( khoresh-e-fesenjan)



Bon appétit !
nooche jân (نوش جان ) !

19 commentaires:

  1. Quel dommage de ne pas pouvoir m'extasier sur un tel plat ! ce ne serait pas honnête de ma part vu mon aversion à cette bestiole !! mais bravo tout de même Lou ! gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tester avec du canard ou de l'agneau !
      Bises

      Supprimer
  2. Bon, je crois que tu viens de me lancer dans une nouvelle course au trésor, là!!!!!
    Ça à l'air sympa cette recette.
    Bisous de BXL

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rassure, moi aussi je vais devoir partir en chasse de mélasse de grenade car j'arrive à la fin de ma bouteille; je regrette de ne pas en avoir rapporté de Marseille !J'espère que j'en trouverai par chez moi !
      Gros bisous

      Supprimer
  3. ça doit être délicieux, je me laisserais bien tenter!

    RépondreSupprimer
  4. Une belle découverte, et l'occasion pour moi d'utiliser ma mélasse !! Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. J'imagine les saveurs de ce poulet, merci pour la recette.
    Bon après midi, bisous.

    RépondreSupprimer
  6. Quel voyage gourmand ma chère Lou. J'adore tout simplement. Bises

    RépondreSupprimer
  7. Hummm, j'imagine le goût, un délice!!! Bise, bon jeudi dans la joie et la tendresse!

    RépondreSupprimer
  8. merci pour cette découverte et la touche de grenade apporte une finition top à ce beau plat. je gouterai volontiers ce poulet avec toutes ces saveurs qui nous font voyager.

    RépondreSupprimer
  9. Mmmh ton plat a l'air si délicieux! j'y aurai bien plongé ma fourchette !

    RépondreSupprimer
  10. Oh oui cela doit être très surprenant ! En tout cas je découvre ce bien joli plat... mes parents ont eu l'occasion d'aller en Iran et en sont revenus enchantés... un pays riche en culture vraiment superbe... Je te souhaite un bon vendredi des bises Lou

    RépondreSupprimer
  11. C'est une cuisine que je ne connais pas du tout. Les ingrédients de cette recette sont surprenants. Notamment, la mélasse.

    Bises et bon weeekend ☺

    RépondreSupprimer
  12. Quelle belle recette ! Elle me fait penser au "kharcho" géorgien, une sorte de soupe de poulet aux noix. Je suis certaine d'adorer ton plat avec la mélasse de grenade, tes photos sont superbes ! Avec un riz blanc, le top :) Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas ce plat géorgien, merci pour cette découverte. bises et bon w-e !

      Supprimer
  13. oh la la ce plat de poulet! un régal pour moi!!!

    RépondreSupprimer
  14. De quelle type de noix parle-t-on?

    RépondreSupprimer